Marsault a peur du noir

Aujourd’hui Marsault s’est livré à de la plus basse rhétorique de suprémaciste blanc américain/afrikaners qui se chie dessus, de crainte d’une guerre raciale où les victimes seraient les blancs découpés à la machette par des noirs, la bave aux lèvres avides de vengeance.
Le texte signalé, d’après Marsault, ce dernier l’a alors supprimé.

On va donc en causer.
Voici le texte et son illustration.

afrique marsault texte.png
afrique marsault illus.png

Un petit point sur le dessin d’accompagnement : il n’a aucun intérêt. A la rigueur en tant que simple illustration, et encore, ça vole pas haut niveau scénario. Okay, il représente un personnage qui en a rien à foutre du « massacre des blancs en Afrique du Sud » et qui trouve plus important de s’occuper de la décoration / consommer, bon, c’est subtil hein. Pourquoi pas. J’en profite juste pour préciser la manie récurrente de Marsault de faire causer un personnage en hors-champ pour amorcer. Pour quelqu’un qui se vante d’être un travailleur acharné, je trouve ça minable. C’est quand même de la sacrée fainéantise d’utiliser le hors-champ juste pour éviter de dessiner un second personnage. Ça peut être sujet à débat, okay ça peut permettre de centrer l’action sur un personnage, bon, mais y’a d’autres moyens de mise en scène plus élaborés… N’empêche pour moi, ça, ce hors-champ de merde, c’est juste de la flemme de dessinateur qui veut faire qu’un personnage et pas deux.

Bref.

J’avais déjà pu démontrer dans cet article que Marsault est franchement à droite, et dans celui-ci que Marsault est un crétin, désormais on va se contenter de confirmer ces démonstrations (qui jusqu’ici n’ont toujours pas reçu de contre-argumentaire valide, mais je reste optimiste).

Pour débuter son texte, Marsault se livre à une brillante analyse sociale dans laquelle il divise la population française en 3 groupes (en fait 2 et demi hein pass’que attention c’est la pensée complexe). Le premier groupe, c’est ceux du groupe 1, le deuxième groupe, c’est ceux qui sont pas encore du groupe 1, et le troisième groupe c’est le groupe 3. Jusque là, c’est facile à comprendre. Chaque groupe est défini selon sa compréhension d’un phénomène (le 1er ayant compris), à savoir l’approche inéluctable d’une guerre raciale dans laquelle les blancs seraient menacés. Bigre. Le flippe.

Bon alors à part ça y’a vraiment aucun argument hein. C’est de la prédiction. Marsault c’est la Madame Irma du pauvre qui vous lit l’avenir dans sa boule de plastique sur le comptoir du PMU, bourré à la Kro. Au moins c’est pas cher hein, c’est gratos, mais quand c’est gratos faut pas s’attendre à de la qualité niveau prédiction. Je vais pas vous faire la liste des prédicateurs de l’apocalypse qui ont prédit que ces 30 dernières années on aurait du mourir genre 1 fois tous les 6 mois, mais moi ça me rappelle Manuel Valls qui nous prédisait la guerre civile en 2015 si on laissait passer le FN aux régionales : « Le FN peut conduire à la guerre civile» nous disait-il. Marsault et Valls, les prédicateurs de l’apocalypse. On les prend pas assez au sérieux putain.

Mais c’est pas tout, en plus de lire l’avenir, le mec il se prend pour Galilée. Ouais, il nous fait carrément le coup du Syndrome de Galilée dans sa publication post-suppression : « N’oubliez pas de rire sans arrêt et de faire la fête, et tenez-vous éloignés des gens qui disent parfois des trucs sérieux, ça risquerait de gâcher votre bonne humeur (smiley qui pleure). »
En gros c’est « continuez de restez endormis, et n’ouvrez pas les yeux quand on vous dit la vériter bande de mouton gneugneu ÉVEILLEZ VOTRE CONSCIENCE!!! » argumentation zéro du type plutôt abruti qui complexe de pas être pris au sérieux alors qu’il croit avoir découvert la terrible vérité qu’on nous cache mais que lui il sait mais qu’on étouffe, flûte alors.

Et sinon il se base sur quoi en fait ?
Parce que c’est bien beau d’avoir peur mais c’est bien de savoir pourquoi aussi. Il nous parle quand même de guerre raciale le mec hein. Moi de ce que je sais de l’Histoire, comme guerre raciale y’a eu les blancs qu’ont niqué les natifs américains, les blancs qu’ont niqué les juifs (ouais ils sont blancs mais ça compte pas), les blancs qu’ont niqué les noirs… Et après on s’étonne qu’il y ait des « millions de gens qui nous haïssent ».
Nan mais plus sérieusement. Comment ça s’est fait ces guerres raciales ? On avait d’un côté un groupe en position de force technologique ou politique, avec des justifications religieuses (prosélytisme, Malédiction de Cham), philosophiques (universalisme), purement raciales (suprémacisme) ou encore économiques. Et donc là, c’est qui nos ennemis (à nous les blancs) en position de force ? Les islamistes dans le trou du cul du désert frustrés d’avoir du sable plein la raie qui se prennent des bombes dans la gueule par pack de 32 ? Ou les africains qui crèvent la dalle et sont pas foutus de nous envahir sans se noyer ? Pass’que désolé mais niveau invasion, les pneumatiques à moitié troués ça vaut pas la qualité allemande hein.

invasions.jpg

Mais on en vient au cœur du sujet : l’Afrique du Sud. LA démonstration que les blancs bin ils en chient là-bas. Et que ça va venir chez nous parce que… Parce que on sait pas trop comment un truc qui se passe dans un pays à 12 000 bornes avec une histoire qui n’a rien à voir avec la notre pourrait se déplacer chez nous, mais voilà, c’est comme ça, faut pas chercher à comprendre. Ainsi, pour celles et ceux qui savent pas, il y a ces derniers temps à l’extrême-droite une manie de présenter l’Afrique du Sud comme étant un exemple au mieux de « massacres anti-blancs » au pire carrément de « génocide anti-blanc ». Par contre y’a jamais de chiffres sourcés ni de mise en contexte. Jamais.

Toutefois… Selon une ONG de défense de la minorité blanche en Afrique du Sud (9% de la population, 70% des terres agricoles), il y aurait eu 74 fermiers blancs tués durant l’année 2017. Avec des cas de barbaries que je n’ai pas de raison de nier, cas sur lesquels s’épanchent allègrement les indignés de ce « génocide », indignés qui pourtant techniquement ne font rien. Pas de manifestations devant l’ambassade d’Afrique du Sud, pas de soutien matériel, pas de pression sur l’ONU, que dalle. Juste ils s’en servent pour publier sur Facebook des messages alarmistes pour faire des vues.

Bon. Contexte : l’Afrique du Sud est un pays ultra-violent. C’est pas le Parc Astérix. Selon les chiffres 2013 de l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime (UNODC), l’Afrique du Sud c’est 16 000 meurtres par an (19 000 en 2017), soit un taux de 32 pour 100 000 habs. A titre de comparaison, la France est à 700 soit 1 pour 100 000, et les USA 13 000 soit 4,2 pour 100 000 habitants.

Ainsi, 74 morts sur 19 000 (pour 2017), c’est minable hein. Comme génocide, franchement c’est pathétique. Nan mais c’est l’Afrique ça, c’est mal organisé. Pour tuer 800 000 Tutsis au Rwanda en 4 mois y’a du monde mais pour tuer des blancs y’a plus personne.
Même en se servant du chiffre sorti d’on-ne-sait-où de « 70 000 blancs tués en 20 ans », quand t’as à côté 15-20 000 meurtres au total par an, ça va hein. Faut arrêter les mecs. Sinon avec votre logique, vu qu’en France on a 700 meurtres par an dont 120 femmes victimes de meurtres conjugaux, va falloir admettre qu’il y a en France un génocide des femmes. J’suis pas sûr que ça vous arrange.

Bref.
L’Afrique du Sud est un pays issu de la colonisation par des européens, les -nommés aujourd’hui- Afrikaners, blabla ils tuent des gens qui sont pas vraiment des gens vu qu’ils sont noirs et prennent leurs terres blabla ils font un régime raciste et suprémaciste blanc qu’est l’Apartheid pendant 40 ans blablabla si tu veux l’égalité des droits t’es un terroriste, Mandela en prison blabla c’est fini depuis 25 ans mais subitement c’est les blancs immigrés les victimes.
C’est la version à l’arrache de l’histoire du pays. Histoire que Marsault ne semble pas connaître, trop pressé de prédire l’avenir plutôt que d’apprendre du passé.

Maintenant, imaginez que pendant l’Occupation Allemande de la France, le régime nazi ait spolié 70% des industries françaises pour les confier à des industriels allemands, fusillant au passage les familles françaises légitimes propriétaires. Puis, après la fin de la guerre et la chute du régime, ces entreprises restent dans les mains d’allemands. Puis celles de leurs héritiers.
On aurait un peu les boules non ? On trouvera ça pas très juste ? Normalement, dès la fin de la guerre, ce qui a été volé devrait revenir à leurs propriétaires ou héritiers, non ? Et bin imaginez que ça ne ce soit pas fait, et qu’aujourd’hui toujours 70% des industries en France soit la propriété de familles allemandes qui ont profité du régime nazi.
On trouverait ça dégueulasse quand même ? Bin c’est similaire à la situation en Afrique du Sud (mais aussi dans nos DOM-TOM, je précise), où les héritiers des colonisateurs détiennent 70% des terres.
Maintenant imaginez qu’un patron allemand, héritier d’industries volées aux français, se fasse tuer de temps en temps. Vous en auriez un peu rien à foutre, non ? Ou vous trouveriez que ça ne serait que justice.
Et bin c’est un peu ce qu’il se passe aussi en Afrique du Sud.
Pire. Imaginez que ces patrons allemands héritiers du régime nazi vous disent que l’industrie française se porte très bien grâce à eux, que l’Occupation c’est du passé, que c’est pas leur faute à eux d’avoir hérité, et qu’on devrait même les remercier de la réussite de l’industrie française sous domination allemande.
Vous trouveriez qu’ils se foutent un peu de la gueule du monde ces enculés de boches ? Et bin c’est le discours de ceux qui défendent les Afrikaners.

Bref.

Je comptais écrire ce texte en buvant des bières pour rester détendu mais en fait que dalle. Parce que là j’en ai sérieusement ras-le-cul de ces types qui chient une pendule de trouille parce que 70 colonisateurs se font tuer dans un pays ultra-violent à 12 000 kilomètres d’ici, tout ça parce qu’ils ont la même couleur de peau qu’eux, alors qu’ils en ont rien à foutre des centaines de noyés à nos portes.
Tu sais quoi Marsault, j’suis blanc et j’me sens plus proche de cette meuf afro-asiatique que j’ai connu plutôt que d’un connard comme toi, un abruti qui se réfugie derrière la dépression pour se justifier de chier à la gueule du monde, un putain de conformiste avec des oeillères qui se masturbe allègrement dans son ignorance et son égocentrisme.

J’en ai marre de toi Marsault.
J’en ai marre de te voir te lamenter sur ton sort « ouin ouin les féministes veulent me couper les couilles, ouin ouin les noirs veulent me découper à la machette », putain mais toi t’en as pas marre d’être con ?

Alex
Suivre sur Twitter : clic!
Suivre sur Facebook : clic!

Publicités

29 réflexions sur “Marsault a peur du noir

  1. Merci pour le rappel que les blancs tués en Afrique du sud sont des COLONISATEURS qui vivent d’une terre volée en dominant et exploitant les vrais autochtones et se présentent en plus comme victimes.

    Et qu’en effet ils ne sont qu’une goutte d’eau sur la totalité des victimes de meurtre (mais bon les victimes de meurtre noires ne comptent pas -sauf pour stigmatiser une population entière « ils se tuent même entre eux » – par contre un mort blanc c’est la fin du monde…).

    J'aime

    1. Ouvrez un livre d’histoire l’ami.
      Les « vrais autochtones », si tant est que ça veuille dire quelque chose, sont les peuples Khoïsan qui ont été complètement colonisés (et en grande partie décimés) par les blancs et… les noirs arrivés en même temps par le Nord, et désormais largement majoritaires.

      J'aime

      1. Je sais, je me suis intéressé aux guerres dans la région au 19ème siècle, et « vrais autochtones » est sans doute maladroit comme terme, mais le point important est que les blancs Afrikaaners (c’est eux qui se prétendent victimes innocentes et à qui il est fait référence ici) ne sont finalement que des colons

        J'aime

    2. Avec ta logique faudrait tuer tous les arabes qui ont volé Marseille et le 93 aux blancs. Mais ça t’auras pas les couilles de le dire parce que t’as peur d’eux.

      J'aime

      1. Ah, tu veux parler des ghettos de descendants d’immigrés (de pays qu’on a colonisés) qu’on a fait venir en France pour faire les boulots de merde mal payés dont les bons Français ne voulaient pas pendant la merveilleuse époque du plein emploi, qu’on a entassés à l’écart dans des tours de quinze étages et qu’on s’étonne qu’ils vivent dans la précarité, surtout depuis que le chômage de masse a pointé le bout de son nez ?

        Aimé par 1 personne

    1. Pas plus que ta mauvaise fois quand tu dits pour les 70 000 blanc tué en 20 ans à « ça va hein, faut arrêter les mecs ». Alors ici en Europe si quelqu’un est tué pour sa couleur de peau alors c’est du racisme, mais en Afrique c’est juste la bonne punition pour un « putain de colonialiste ». Je sais que je vais probablement t’apprendre un truc… courage ça va piquer un peu : La colonisation à toujours existé (Romain en europe, arabe en Espagne, la chine avec, entre autre, la Mandchourie (attention je ne dit pas que c’est une bonne chose) et si on doit commencer à se venger de tout le monde alors affûter les lames.

      J'aime

      1.  » si quelqu’un est tué pour sa couleur de peau alors c’est du racisme »

        Faudra prouver que les 70 000 blancs tués depuis 20 ans (en admettant que le chiffre soit correct) le furent parce que blancs et non pas « juste » des victimes de la violence ordinaire d’un des pays les plus dangereux au monde.

        J'aime

      2. à supposer que les chiffres de 70 000 soit correcte cela voudrait dire qu’un blanc à 2 fois plus de chance de mourir d’un crime violant qu’un noir. Au minimum ça pose question. Ce qui est aussi difficile à entendre dans le discourt tenu, c’est que pour une situation identique au Etats-Unis (sauf que dans ce cas, le risque de mourir de mort violente est plus grand si la couleur de peau est noire) on va crier au racisme (sans même – pour te citer – qu’il soit prouvé qu’une majorité de ces crimes sont commis en raison de la couleur de la peau) et que dans des pays européen les crimes de blancs envers des hommes et des femmes de couleurs soient systématiquement qualifié de racistes sans même chercher à savoir « si le crime a été commis en raison de la couleur de peau ». C’est ce double discourt que je trouve gerbant. Est-ce que la colonisation a été une erreur… de nouveau ce n’est que la ligne direct des errements de l’histoire (et je ne dis pas par-là que c’est bien, juste qu’il faut le juger à la lumière de l’époque). Personnellement (et je parle en connaissance de cause) il ne me viendrait pas à l’idée de vouloir massacrer les descendants de personne m’ayant fait du mal à moi ou à ma famille (exemple : descendant de Nazi si j’étais juif, De tutsi si j’étais hutu, chinois si j’étais tibétain) . Ce que je n’aime pas dans ton article (même si je peux le comprendre) c’est une sorte de banalisation, voire d’acceptation de la violence. A mes yeux un mort vaut autant qu’un million et un crime reste odieux que la victime soit noire, jaune, blanche ou peu importe sa race. Maintenant ma critique est exclusivement portée sur les arguments de ton article pas sur ta vision de Marsault (dont le discourt est putride on est bien d’accord).

        J'aime

      3. Correction: un blanc riche à 2 fois plus de chance de mourir d’un crime violant qu’un noir pauvre.

        Forcément, s’il y a des cambriolages, des agressions… il est logique que ça touche en premier ceux qui ont plutôt que ceux qui n’ont rien.
        Il est même étonnant, du coup, qu’il n’y ait pas plus de blancs tués, même si le fait que leurs maisons soient plus sécurisées (fric oblige) y est sans doute pour beaucoup.

        Je sais que ça va vous faire un choc, et c’est un peu compliqué, mais les morts peuvent avoir des causes diverses, tout comme les pays auront des histoires différentes.
        Mettre sur le même plan les blancs en afrique du sud et les noirs aux USA, c’est faire preuve d’une belle ignorance du programme de collège d’histoire/géo. Enfin, si c’est pas de la mauvaise foi, bien sûr.

        Aimé par 1 personne

  2. Mec, j’en ai pas rien à foutre s’il y a même une personne qui se fait tuer de temps en temps, ni ne trouve ça juste !
    C’est le seul point irrévocable qui m’empêche d’aimer ton article.

    J'aime

    1. Pareil, de plus les gens qui meure là-bas ne sont pas tous des gros patrons plein de fric mais parfois de simple fermier et leur famille. Alors pareil je n’en ai pas rien à foutre (qu’ils soient noirs ou blancs). Finalement tu es tout aussi plein de haine que Marsault

      J'aime

      1. Le « rien à foutre » est une supposition qui se situe dans l’analogie uchronique d’une Occupation allemande qui aurait imposé une domination économique industrielle des allemands post-WW2.
        C’est pas une affirmation.

        Rappel :
        « Maintenant imaginez qu’un patron allemand, héritier d’industries volées aux français, se fasse tuer de temps en temps. Vous en auriez un peu rien à foutre, non ? Ou vous trouveriez que ça ne serait que justice. »

        Libre à vous de répondre « non » à cette question.

        J'aime

  3. J’ai rarement lu autant de conneries que dans ce texte, là-dessus t’as dépassé Marsault, pas de doute.
    « jusqu’ici n’ont toujours pas reçu de contre-argumentaire valide, mais je reste optimiste »
    Ca va les chevilles ? Pas trop dur d’etre juge et parti pour éviter de devoir tenir compte des critiques ou tenter un début de réponse argumentée ?
    « prédisait la guerre civile en 2015 »
    C’est un scénario (après les attentats) qui a été très sérieusement envisagé par la DGSE, mais bon ily y connaissent quoi au sujet ces flics chargés du maintien de l’ordre et de la surveillance de la populace? C’est pas comme si on en avait eu un avant-gout avec les attentats du FLN et de l’OAS il y a quelques décennies hein… Et pour rappel dans les années 2000 on se foutait aussi de la gueule des fachos qui annoncaient qu’un jour des attentats islamistes auraient lieu en France. 250 morts plus tard on élude soigneusement le sujet.
    « comme guerre raciale y’a eu les blancs qu’ont niqué »
    Va te payer un bouquin d’histoire, et vite, mais ton prisme tiers-mondiste t’en empeche j’imagine.
    Le génocide des Arméniens par les Turcs ? Ca compte pas, les bourreaux étaient musulmans.
    La traite arabo-musulmane, dénoncée entre autre par certains historiens ivoiriens ? Ya plus de témoins, faut dire que beaucoup d’esclaves étaient castrés pour servir d’eunuques…
    Mugabe qui expulse les Blancs du Zimbabwe ? Non mais le vivre-ensemble, c’est bon que pour les européens.
    L’ANC qui vote une loi pour exproprier les fermiers blancs ? Ils l’ont cherché.
    En fait, tu utilises le prisme racial, comme les autres tenants de la gooche identitaire, comme les fachos. Et encore, eux ne se cachent pas derriere des postures moralistes douteuses.
    « Histoire que Marsault ne semble pas connaître »
    Ben c’est pas le seul apparemment. Les Afrikaaners ont défriché la plupart de leurs terres, il y a eu plus très peu de conflits locaux avec les zoulous. Pour ta gouverne, on retient surtout la guerre des boers, où les colons anglo-saxons ont décimé les Afrikaaners en ayant recours pour la première fois de l’Histoire aux camps de concentration.
    Perso je vais pas défendre l’apartheid, mais le moins qu’on puisse dire c’est que l’ANC a décu. Le chomage des noirs (les statistiques ethniques sont autorisées là-bas) a sacrément monté, parce que le gouvernement issu des luttes passées (exactement comme le FLN algérien d’ailleurs) préfère se vautrer dans la corruption plutôt que de s’occuper de son peuple.

    Je me demande si avec ton discours tu as conscience que tu légitimes les agressions des gens de banlieue sous prétexte que ce sont des descendants de colonisés ; ta manière d’essentialiser les blancs est juste navrante, et dangereuse, peut-etre meme plus que le discours de Marsault.
    Ah d’ailleurs à ce propos :
    « un putain de conformiste avec des oeillères qui se masturbe allègrement dans son ignorance et son égocentrisme »
    Tu as pas l’impression de te reconnaitre dans ce portrait ? Pour rappel Marsault est régulièrement censuré et boycotté par la majorité des médias, pendant que tu nous sers ton discours bien-pensant émoussé par le temps et les réalités. C’est vraiment l’hopital qui se fout la charité.
    « J’en ai marre de te voir te lamenter sur ton sort « ouin ouin les féministes veulent me couper les couilles, ouin ouin les noirs veulent me découper à la machette », »
    OuiN ouin Marsault a sorti un nouveau texte. Ouin ouin les blancs sont des méchants racistes.
    Je suis curieux de voir si tu répondras de manière argumentée, mais d’après le début de ton texte tes critiques sont indignes de ta prose philosophique. Je suis pessimiste mais bon.
    Bonne journée quand meme, vaut mieux s’engueuler dans des débats idéologiques de ce genre que de s’affronter à la machette dans la rue, pas vrai ?

    J'aime

  4. Je voulais m’excuser, j’ai récemment vu cette vidéo: https://www.youtube.com/watch?v=dvlk9Fir5SU&t=3s

    Et après avoir fait quelques recherches je me rends compte que je devrais tourner 7 fois la langue dans ma bouche avant de m’exprimer sur un sujet que je ne maîtrise pas.

    Je me rends compte aussi que choisir un pseudo comme « nazi » rend mon argument complètement caduque, en plus d’être idiot sous prétexte de faire « edgy ».

    Encore désolé, et merci Le Bouseux.

    J'aime

  5. « utiliser le hors-champ juste pour éviter de dessiner un second personnage », a en juger ton article à part un copier coller tu as pas le niveau de dessiner un personnage tout court. Bon la suite ça doit être le même genre ^^

    J'aime

  6. Une remarque : parler de « colonisateurs » pour les fermiers blancs en Afrique du Sud est une grosse erreur de vocabulaire. L’histoire de l’Afrique du Sud est ce qu’elle est, mais ces gens sont des citoyens sud-africains et pas des colons. Descendants de colons si on veut, mais ça date. Ils ne sont pas moins sud-africains que les descendants d’immigrés maghrébins en France ne sont français.

    J'aime

  7. Ah oui d’accord

    blanc = colonisateur = méchant

    T’es aussi con que Marsault, mais gauchiste apparemment, ce qui est une situation aggravante. En général le gauchiste est quelqu’un qui refuse le réel et ne vit que dans ses songes, fantasmes et concepts qu’il rêve d’implémenter dans le monde pour « le rendre meilleur ». Théoriquement le gauchiste est censé être étudiant et le rester, ou chercheur au CNRS, mais parfois on lui donne le pouvoir et là en général les catastrophes arrivent. Et c’est toujours 20 ans après qu’ils admettent s’être trompés ou avoir trompé les gens: SOS Racisme, Carpentras, la montée artificielle du FN voulue par le PS, la théorie du genre, la repentance tous azimuts…
    Bref dans 20 ans tu comprendras que la démographie n’est pas un vain mot et que parfaois elle aboutit à des guerres. Si tu en veux un avant goût, c’est pas compliqué, pars vivre aux Mureaux ou à Mantes la Jolie dans les bâtiments plein de gentille diversité arabe et noire…

    J'aime

  8. Marsault a raison et une chose me réconforte:
    Vous serez les premier a mourir car nos ennemis haïssent les traitres et les sans couilles…Au moment ou vous vous ferez égorger vous regretterez une seule chose: Ne pas avoir le temps de faire une dernière pipe a votre bourreau…
    Vous êtes des larves sans honneur ni courage….

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s